Connaissez-vous le jobbing ?

Publié le par Alex

Connaissez-vous le jobbing ?

Concept importé des États-Unis depuis 2012, le jobbing devient tendance en France pour s’échanger des heures de travail rémunérées entre particuliers.

Étudiants qui cherchent à financer leurs études ou à améliorer leur quotidien, actifs qui ont besoin de revenus complémentaires pour joindre les deux bouts ou demandeurs d’emplois, retraités qui cherchent à arrondir leurs fins de mois et à garder une vie sociale, tous ceux qui disposent d’un peu de temps libre et de compétences peuvent proposer leurs services.

D’un autre côté, nombreux sont ceux qui manquent de temps pour s’occuper du jardin, faire les courses, réparer la tuyauterie, aider les enfants à faire leurs devoirs ou leur donner des cours particuliers, dépanner un ordinateur, organiser un déménagement ou une soirée, passer au pressing et toutes sortes d’autres commissions. Au lieu de recourir aux services de professionnels, ils peuvent s’adresser un autre particulier, et tout le monde y gagne .

En plus, le jobbing a l’avantage de la rapidité, aussi bien pour le recrutement que le paiement pour des missions tout aussi courtes et sans engagement sur le long terme.

Pour faciliter la mise en relation de l’offre et de la demande, les plateformes dédiées au jobbing affluent sur la Toile ; finies les simples rubriques « Emploi » sur des sites de petites annonces généralistes. Il suffit de s’inscrire pour poster son offre, et le tour est joué ! Certains sites sont toutefois « payants », c’est-à-dire qu’ils se rémunèrent pour le service en prélevant un pourcentage sur le salaire du « jobbeur ».

La question de la confiance et de la sécurité vous pose problème parce que les prestations sont effectuées à votre domicile ? Les meilleurs sites proposent un système d’évaluation et de recommandation. Le profil de chaque jobbeur ou recruteur est agrémenté d’une note et de commentaires, ce qui vous rassure quant à son sérieux.

Publié dans En pratique

Commenter cet article