Dog-sitting : proposez-vous !

Publié le par Alex

L’été arrive, c’est le moment de trouver un travail saisonnier pour se faire un peu d’argent. Le jobbing peut aider les jeunes à gagner de l’argent plus facilement. En effet, il y a moins de pression dans ce type jobs comparé à un contrat de travail classique. Le choix de petits boulots possible est très large, la garde d’animaux en fait partie. Inspiré du traditionnel baby-sitting, le pet-sitting ou dog-sitting se présente sous deux formes : on peut garder un animal sur une journée ou sur plusieurs jours (quand les propriétaires partent en vacances par exemple) ou le promener pendant une demi-heure ou une heure, plusieurs fois par semaine.

Les dog-sitters sont pour la plupart des personnes passionnées. Beaucoup d’entre eux possèdent leur propre animal de compagnie et ont l’habitude de le choyer. Un tel savoir-faire est indispensable pour que l’animal se sente en sécurité. Comme les êtres humains, les animaux ressentent les ondes négatives, d’où l’intérêt de s’occuper d’eux avec plaisir. Mieux encore, certains dog-sitters et pet-sitters sont de futurs diplômés en médecine vétérinaire ou dans une autre spécialité en relation avec les animaux. Mais le travail n’est évidemment pas destiné exclusivement à ces profils. N’hésitez pas si vous aimez tout simplement les animaux et que ce job vous intéresse.

Quelques qualités sont utiles pour le dog-sitter, à savoir la maturité et le sérieux. Le propriétaire peut confier ses clés ou d’autres affaires nécessaires au bien-être de l’animal et le dog-sitter doit mériter cette confiance. Il faut également prendre certaines précautions, par exemple ne pas accepter de suite de garder un animal chez le propriétaire si celui-ci s’absente. Il faut s’assurer que c’est une personne de confiance avant d’accepter. La prudence est de mise pour éviter de se retrouver chez un annonceur ayant de mauvaises intentions. On peut éviter les mauvaises rencontres en s’inscrivant sur des sites spécialisés. Ces sites prennent des commissions, mais les risques réduisent considérablement et on a plus de chance d’avoir plus de missions.

Dog-sitting : proposez-vous !

Publié dans J'aime être dehors

Commenter cet article