Décrocher un contrat saisonnier

Publié le par Alex

Trouver un contrat saisonnier s’avère souvent difficile, la concurrence étant rude au moment où les vacances arrivent. Mettez toutes les chances d’être recruté de vote côté grâce à quelques astuces.

La plupart des gens se contentent des sites classiques d’offres d’emploi pour trouver un travail saisonnier. Ils les écument alors pour répondre à des offres ou déposer leur propre annonce. Cette méthode porte évidemment ses fruits, notamment si on consulte régulièrement des sites comme Pôle Emploi. Il faudra alors trier les annonces et se concentrer sur les contrats de travail saisonnier.

Mais il faut étendre la zone de recherche pour trouver rapidement un contrat saisonnier. On peut alors visiter les sites web de mairies ou d’agences d’intérim. Il est même recommandé de rechercher dans les commerces physiques de proximité, dans la presse traditionnelle ou tout simplement en parlant de son projet aux connaissances et aux amis. Le bouche à oreille est très efficace pour décrocher un contrat saisonnier.

Le travailleur saisonnier a un assez large choix en termes d’activités, donc le premier réflexe à avoir est d’être ouvert à tout. Beaucoup d’étudiants en vacances proposent leurs services de baby-sitting aux familles qui ont des enfants en vacances et dont les parents travaillent. On peut également travailler comme jardinier saisonnier car l’été est la meilleure saison pour prendre soin du jardin. Ce job d’été inclut diverses tâches, notamment la tonte des pelouses, le désherbage des parterres, l’arrachage des mauvaises herbes etc.

Le milieu de la restauration recrute également des travailleurs saisonniers et beaucoup d’étudiants optent pour la plonge ou le service étant donné que ce type de contrat ne nécessite pas spécialement de qualification. Pour ce faire, il faut directement faire le tour des restaurants pour proposer sa candidature.

Par ailleurs, faire les vendanges ou cueillir les fruits est très prisé par les jeunes et les demandes dans ce secteur sont nombreuses. Les vendanges, cueillettes et récoltes peuvent s’étendre d’avril à octobre, mais ce secteur recrute particulièrement en été. Il faut être très en bonne forme physique/ On travaille sous le soleil, on peut être amené à porter des charges lourdes, on est debout ou accroupi toute la journée, etc.

Par ailleurs, les métiers saisonniers de la plage et des centres de vacances sont parmi les plus appréciés. Animateur de centres de loisir ou de club de plage, surveillant de baignade, plagiste, vendeur ambulant sur les plages etc. le choix est large, mais certains métiers nécessitent des qualifications particulières (ex : le BAFA pour l’animation)

Malgré le caractère saisonnier des jobs d’été, ces derniers sont parfaitement régis par la loi. Ainsi, le travailleur saisonnier bénéficie des droits relatifs à son statut. Une autorisation de l’inspection du travail est par exemple requise pour les 14 à 16 ans. L’employé doit s’engager en signant un contrat en bonne et due forme, stipulant tous les termes du CDD (salaire, durée du contrat, horaire etc.). A défaut d’un contrat, l’employé peut demander une lettre d’embauche. Le travailleur saisonnier bénéficie aussi des certains avantages que les autres travailleurs (tickets restaurants, 50% des cartes transport, congés payés de 2.5 jours par mois etc.).

Décrocher un contrat saisonnier

Publié dans En pratique

Commenter cet article