Baby-sitting : conseils pour bien vous préparer

Publié le par Alex

Besoin de gagner de l’argent pendant les vacances ou de trouver un travail rentable qui ne demande que quelques heures par semaine ? Beaucoup de gens décident de faire du baby sitting, un petit boulot relativement simple, mais qui demande quand même beaucoup de sérieux.

Un minimum de préparation est nécessaire pour assurer cette mission de baby-sitter.

Comme il faudra s’occuper d’enfants, il vaut mieux s’informer sur ce type de travail avant de se lancer. On peut même participer à des cours pour bien s’occuper d’un enfant, pour savoir comment réagir en cas de problème etc. Il existe aussi des cours sur les premiers secours. On espère évidemment ne jamais avoir à faire de tels gestes, mais il vaut mieux les connaître au cas où. Une fois prêt, on peut commencer à rechercher des familles ayant besoin des services d’un ou d’une baby-sitter. De nombreux sites fiables de petites annonces permettent de répondre aux offres ou de déposer sa candidature. Beaucoup de baby-sitters préfèrent aussi en parler autour d’eux pour garder des enfants de leurs connaissances.

Mais ce n’est pas encore dans la poche même si on trouve une famille. Il faut encore négocier les tarifs qui se font soit par heure soit par nombre d’enfants à garder. Les parents ont le plus souvent une idée de tarifs qu’ils ont l’habitude d’appliquer, mais il est parfaitement possible de proposer ses propres prix et trouver un terrain d’entente. Par la suite, établissez un emploi du temps pour marquer clairement les jours ou les tranches horaires où on est libre. Et comme les baby-sitters sont souvent engagés auprès de plusieurs familles, il faut bien s’organiser pour que les horaires ne se chevauchent pas.

Le jour J, arrivez avant le départ des parents pour avoir un moment et questionner les parents sur les habitudes des enfants, notamment sur les activités prévues, les heures de repas ou de coucher, le port de couche ou non etc. Questionnez également les parents sur les potentiels soucis qui peuvent arriver (allergie, migraine, petits bobos etc.) ainsi que les solutions (emplacement et dose des médicaments, numéro du médecin traitant etc.) Toutes ces informations doivent être notées dans un carnet dont il ne faut jamais se séparer. Notez également les différents numéros à contacter d’urgence (centre antipoison, SAMU, pompiers, police etc.) sans oublier le nom et le numéro des parents. Et à chaque sortie, il faudra noter l’adresse où ils se rendent ainsi que l’heure de leur retour.

Une fois seul avec les enfants, il ne faut pas stresser, mais faire le maximum pour passer de bons moments avec eux. Il est donc hors de question de passer ce moment au téléphone ou devant la télé. Il ne faut pas non plus inviter des amis à venir une fois les parents partis. D’ailleurs, pour des questions de sécurité, il vaut mieux ne pas ouvrir la porte à des inconnus. Le baby-sitting est certes un travail, mais c’est avant tout une relation d’amitié et de confiance avec les familles. L’idéal est donc de jouer et s’amuser avec les enfants tout en gardant en tête les différentes règles de sécurité. La première consigne est de ne jamais laisser les enfants seuls, surtout pas dans des endroits potentiellement dangereux comme la salle de bain, sur une table à langer, la cuisine etc. Il ne faut pas non céder à tous leurs caprices.

Baby-sitting : conseils pour bien vous préparer

Publié dans J'aime les enfants

Commenter cet article